L’emploi, enjeu majeur de l’industrie

Contrairement aux idées reçues, l’industrie française est un foisonnant vivier d’emplois, dont beaucoup demeurent malheureusement trop souvent non pourvus. Afin d’attirer l’attention sur ce phénomène et d’apporter sa pierre à l’édifice, GLOBAL INDUSTRIE a développé un Campus entièrement dédié à l’emploi industriel, à la formation et à l’attractivité des métiers à découvrir totalement à l'aune de l'industrie du futur. Les 1 500 m² qui leur étaient consacrés reflétaient à la fois la richesse des carrières, valorisaient les métiers, mettaient en avant les postes disponibles et anticipaient l’impact de l’automatisation et de la numérisation dans les années à venir.
Retours d’expérience, Espace Recrutement, Espace Démonstrations, Espace Métiers et Orientation, Parcours Collégiens... représentaient autant de services distincts que de possibilités de découvrir au plus près la réalité du secteur, de rencontrer des personnalités du monde industriel et de découvrir des exemples concrets de technologies porteuses !

Le Campus 2018 en images, c’est ici !

Mention très bien à l’unanimité pour le Campus !

Mission plus qu’accomplie, à en juger par les chiffres !
Pas moins de 5 858 scolaires et étudiants, du collège aux écoles d’ingénieurs, en passant par les lycées, BTS, Bac Pro, IUT…, et 1 000 personnes en recherche d’emploi ou en reconversion, attirés notamment par le Campus, ont parcouru les allées de GLOBAL INDUSTRIE.

35 conférences, ont été données sur les quatre jours par une trentaine de professionnels, venus spécialement à la rencontre de ce public, sur des thèmes aussi variés que l’entreprenariat, la découverte des métiers de l’industrie qui recrutent (ingénieur, techno-commercial, technicien, électricien, soudeur…) associées, la construction de l’industrie de demain par la découverte de nouveaux talents ou encore des retours d’expérience.

De plus, 75 séances de coaching-express individuelles de 30 minutes ont été organisées par les Arts & Métiers Alumni autour de sujets spécifiquement ciblés : « Êtes-vous fait pour être entrepreneur ? », « Garder le lead et mieux driver sa carrière » et « Etudiants et jeunes diplômés, démarrez du bon pied ». Pôle Emploi était également présent et proposait deux méthodes de recrutement innovantes : « Salon en ligne » à destination des visiteurs et « La Méthode de Recrutements par Simulation » pour aider les recruteurs à trouver des candidats adaptés au poste de travail sans tenir compte du niveau de diplôme, de l’expérience ou du CV.

Enfin, des visites guidées de GLOBAL INDUSTRIE ont été mises en place pendant les 4 jours par des étudiants en formation, auprès de collèges de la région Ile-de-France dans le but de les sensibiliser aux métiers de l’industrie.

Un succès qui justifie amplement la reconduction, en 2019 à Lyon, de cette initiative unanimement saluée !

Découvrez prochainement tous les détails sur cette page.

L’emploi au cœur de GLOBAL INDUSTRIE à travers de nombreuses initiatives

 

En complément du Campus, une grande table ronde sur le thème « La formation, s’adapter » était organisée. Retrouvez-la ici en intégralité
> En savoir plus
Plusieurs opérations ont également été menées en 2018 sur les différents salons pour permettre aux jeunes de toucher du doigt les opportunités offertes par l’industrie :

La presse en parle…
L’industrie recrée des emplois !

L’étude annuelle du cabinet d’analyses Trendeo, publiée vendredi 2 mars, et relayée par le site Internet du journal Le Monde, fait apparaître que « ‘L’industrie recommence à créer des emplois de façon significative, le cas le plus emblématique étant toutes les réembauches qu’on observe sur les sites de constructeurs automobiles’, souligne M. Cousquer, [fondateur de Trendeo] (…).
Résultat, la production industrielle se place au deuxième rang des fonctions créatrices nettes d’emplois, juste après les services. ‘La reprise commence à bénéficier à des régions qui ont souffert, ces dernières années, de la crise de l’industrie, comme le Nord et l’Est’, fait remarquer M. Cousquer. Ainsi, les Hauts-de-France se placent en tête des régions françaises en termes de créations nettes d’emplois.

Cette dynamique peut-être reliée à un phénomène nouveau et rassurant : après avoir détruit tant d’usines, la France en recrée enfin. En 2017, 125 ouvertures de sites industriels ont été recensées par Trendeo, pour 100 fermetures. Soit un solde positif de 25 usines.
Parmi les autres signaux positifs, le cabinet relève que les grandes entreprises se sont enfin jointes au mouvement de créations d’emplois. Jusqu’ici, le rôle moteur était largement dévolu aux entreprises de taille intermédiaire et aux PME.
Enfin, Trendeo souligne la bonne tenue des start-up françaises, qui constituent ‘une source de créations d’emplois non négligeable’ (11 149 emplois nets créés en 2017) ».